Choisir une assurance de prêt : les droits que les banques vous cachent

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Choisir une assurance de prêt : les droits que les banques vous cachent

Lorsque l’on souhaite souscrire à un prêt immobilier, les banques demandent généralement à ce que l’on souscrive également à une assurance. Cette assurance permet de couvrir les risques liés au décès, à l’incapacité, à l’invalidité ou encore à la perte d’emploi de l’emprunteur. Or, selon la Loi Lagarde, bien qu’elle soit systématiquement demandée par les banques, celle-ci n’est en réalité pas obligatoire.

Loi Lagarde : 37 % des emprunteurs ignorent leurs droits

Cette loi, datant de Septembre 2010, stipule qu’un emprunteur peut choisir l’assurance de son prêt indépendamment de sa banque. En d’autres termes, il n’est pas obligé de choisir l’assurance emprunteur que son banquier lui propose en complément, à condition que les garanties soient identiques à celles de la banque.
Or, une récente étude TNS Sofres révèle que 37% des emprunteurs ignorent ce droit. Pire, seulement 44% des sondés envisagent d’avoir recours à une délégation d’assurances.

Des emprunteurs réticents à la délégation d’assurance

Pour 33% d’entre eux, la principale raison de cette réticence est la crainte de voir leur projet retardé en raison des démarches supplémentaires indispensables à l’obtention de leur crédit. Pour d’autres, près de 31% des emprunteurs, le principal frein est la crainte de voir leur demande de prêt refusée par la banque. Or, comme le stipule la Loi Lagarde, une banque ne peut en aucun cas conditionner l’acceptation d’un prêt immobilier à la souscription d’une délégation d’assurance dans le même établissement.

Un manque de communication intentionnel de la part des banques ?

S’il est évident que les banques connaissent bien la Loi Lagarde, il convient de se demander si certaines ne restent pas volontairement floues sur le sujet. En effet, certaines banques utilisent l’assurance de prêt pour se rattraper après la baisse du taux d’intérêt du crédit, indéniablement plus vendeur pour l’emprunteur. Ainsi, aujourd’hui, près de 89% des assurances de prêt sont souscrites auprès de la même banque.

Ce qu’en pense le CCSF (Comité Consultatif du Secteur Financier)

Suite à cette étude sur l’assurance des emprunteurs, le CCSF a formulé plusieurs propositions. Tout d’abord, il propose de diffuser à tous les emprunteurs une fiche standardisée d’information simplifiée. Ensuite, il suggère de limiter les frais de délégation des banques afin de mieux informer les emprunteurs sur leurs droits. Enfin, le CCSF propose d’obliger les banques à notifier rapidement et à motiver le refus d’une délégation d’assurance.

En conclusion, si vous souhaitez souscrire à un prêt immobilier, il est primordial de bien vous informer sur vos droits. En effet, vous pourrez réaliser de belles économies en souscrivant à une assurance emprunteur dans un autre établissement. Pour cela, la solution la plus efficace est de passer par comparateur d’assurance de prêt immobilier.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »