Crédit immobilier : l’endettement sur 50 ans

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Crédit immobilier : l’endettement sur 50 ans

Une approche nouvelle du crédit

En 2006-2007, la durée moyenne d’un crédit immobilier se situait aux alentours de 20 ans. Cette durée, plutôt importante, contrastait déjà avec ce qui avait pu avoir lieu dans le passé – où les durées étaient plutôt proches de 10-15 ans. Vous l’aurez compris, plus le temps passe et plus nous nous dirigeons vers des crédits de longue durée, sur le modèle de ce qui existe déjà chez nos voisins allemands et anglais. Ces mêmes pays bénéficient déjà d’un taux de propriétaires supérieur à la France : 70% contre 55%. Il est désormais possible de s’endetter en France sur 50 ans. Mais attention à bien vérifier les conditions sous lesquelles le crédit est souscrit.

Durée de l'endettement

Intérêts et limites

Voyons d’un peu plus près les intérêts et les limites d’une telle durée d’endettement. L’avantage premier de cet allongement de la durée de prêt reste la possibilité de pouvoir faire face aux évolutions du marché. En effet, nous sommes tous conscients de la flambée des prix de l’immobilier. S’endetter sur 50 ans a l’avantage de réduire les mensualités. Au premier abord, l’emprunteur peut ainsi se dire que ses mensualités seront inférieures à celles qu’il aurait pu payer pour un loyer. Seulement voilà, ce n’est qu’une impression. L’allongement de la durée va de paire avec une augmentation des taux. Au final, le coût total du crédit est donc largement plus élevé. Ainsi, l’amortissement de ce type d’endettement est beaucoup plus lent. Il fréquent de souscrire à une assurance de prêt pour ce type d’endettement.

Conclusion

Il existe des assurances de prêt en cas de perte d’emploi ou de perte de travail. En effet, emprunter sur 50 ans c’est aussi faire un pari sur l’avenir donc prendre un risque quant au remboursement du capital, tant de votre côté que de celui de la banque. Ainsi, pour s’engager sur une durée si longue, il faut s’assurer de minimiser les risques de divorces, pertes d’emplois, séparation etc. L’emprunteur est lié par ce contrat sur une durée énorme, bien souvent largement plus que la moitié de sa vie. Nous vous conseillons ainsi de vous reporter, si vous le pouvez, sur des durées plus réduites, aux alentours de 20 ans, afin de minimiser les risques.De même, nous vous conseillons également de bien vérifier les conditions de votre assurance de prêt.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>